Monday, 29 September 2014

Oy Kyushu t'es la?








Y'en a, quand ils partent dans le bush, ils prennent des chaussures de marche et une tente.
Moi, je prend un livre, et puis encore un livre.

Some take walking shoes and a tent when leaving for the bush.
I take a book, and then another.
Voir Osaka Monaurail dans les sous sol de Tokyo, et voir le jour se lever sur la ville. Check.
(parce qu'entre nous on les aura vu a Londres, a Southampton, en Belgique, à Bordeaux, à Osaka et à Tokyo)






Une architecte a Tokyo







Sinon j'irais plus a Tokyo comme ca en train, mais c'était bien, regarde meme le soleil il m'a dit vas y bonne chance tout ira bien bye-bye tout ca alors j'l'ai pris en photo avec le iphone en location que j'aurais bientôt plus parce que je vais je sais pas ou donner a manger a une chèvre.




Sunday, 21 September 2014

Tokyo Sunday.

Je me suis veillée a 5.30, je me suis re-reveillée a 9.30.
J'ai marché dans Tokyo, j'ai fait tout Rainbow bridge a pieds, y'avait un horizon découpé de métal et de verre pointu, j'ai acheté deux boites de fujifilm avec d'autres geeks de matos argentique qui faisait la queue derrière moi dans un magasin pour geeks de matos argentique, j'ai mangé dans mon kaiten-zushi-pas-cher a coté de la rue de la scène finale de Lost In Translation (comme a chaque fois que je suis a Tokyo) j'ai parlé deux fois au téléphone avec deux amis Japonais en japonais et on m'a dit '' 'tain t'as vachement l'accent Japonais '', j'ai trainé a Tower Records (comme a chaque fois que je suis a Tokyo) parce que j'avais besoin de faire des courses culturelles et que j'aime Tower Records a Shibuya et je m'en fou si c'est cliché, j'ai acheté un album a l'étage où j'écoute toujours tout sans jamais rien acheter et c'est trop trop bien, je vais l'envoyer a mon frère parce que quand j'aime de donne, ça s'appelle Floating Underwater de Daisuke Tanabe et ça ne pourrait pas être plus Japonais et ça fait dix ans que j'attend quelque chose dans cette veine qui ne sonne ni creux ni complètement perché ni cool ni qui me passe a vingt mètres au dessus de la tête, j'ai aussi acheté de quoi ne pas mourir-de-faim-de-livre a l'étage des livres en Anglais (avec Miranda July) parce que mon recueil épistolaire de 25 ans d'adultères (bah, oui mais, on se refait pas) n'arrivera peut-être pas a temps ;
A temps parce que dans deux semaines, c'est fini ma vie ici, je m'en vais, mais c'était bien, merci.
Je vais a Osaka cinq jours, pour faire des activités diverses et variées, telles que: marcher sans but, boire des cafés trop cher a Starbucks en écrivant des lettres a Anne et peut-être voir un musée ou deux si j'ai l'énergie dans les yeux, mais tout ça a la condition sinequanone d'avoir fait une grasse mat chaque matin, parce que travailler sept jours sur sept depuis huit mois avec un réveil avant 6h du lundi au vendredi et avant 7h30 le week end, c'est le lot de pratiquement tout le monde, et moi je suis fatiguée donc si je peux aller dormir cinq jours je ne vais pas cracher dessus, et vous feriez la même chose, oh, aller juger ailleurs si j'y suis.
Apres ces cinq jours je vais travailler/wwoofer/lire près du feu dans une ferme de thé a Kyuushuu (nan mais les accents macrons vous savez pas comment c'est la galère de la fonk a insérer, vas-y deux u ca ira, si vous saviez vous ne feriez d'ailleurs pas la remarque) parce que comme ca c'est au sud il fera chaud, la neige c'est bon ca pique, et même si il y a une chèvre et que j'ai peur des chèvres (nan mais ça a des cornes une chèvre ok?) (oui, Lea H., j'ai aussi peur des poules, mais ça a un bec une poule, ok?) je pense que ça peut être bien, et si c'est pas bien, je prendrais mes jambes et j'irais ailleurs avec.
Bon après aussi j'ai écouté Twice sur la Yamanote line et dehors c'était entre chien et loup, et la aussi, je m'en fou si c'est cliché, parce que aujourd'hui j'ai vraiment bien aimé Tokyo et la faut vraiment que j'aille dormir parce que je suis pas en vacances non plus.



Thursday, 11 September 2014

Thursday, 4 September 2014

August - Last.


Presqu'ile-temple-plage-lavoir-géant. Y'avait une dame religieuse qui vendait des amulettes et qui a répondu a mon bonjour, a l'accent cependant tout a fait naturel, en faisant non de la tete. C'est a dire que je n'ai pas compris.

Somewhere in Kyushu.





Sakurajima vu de Kagoshima. En vrai y'a pratiquement rien sur Sakurajima. Du sable et une chaleur a faire crever n'importe qui, c'est tout. Sinon à Kagoshima j'y veut bien une maison de vacances, s'il vous plait, merci.




Sakurajima, je vais pas le dire a chaque fois, il faut suivre un peu quand meme.



Sur le Mont Fuji, on a rien vu a part une lumière qui filtrait a travers les nuages épais (que nous traversions nous-meme), des arbres, et des gens complètement suréquipés - on a bien rigolé.







Fuji San